Projets et création d’emplois

Depuis sa création en 2005, l’association El Sol a réalisé de nombreux projets qui ont vu le jour grâce à l’écoute de nos amis mayas. Nous avons entendu leurs rêves, étudié la faisabilité de leur projet et travaillé à sa réalisation et son financement.

Rosalia AJCABUL

Création d’une pharmacie à Santiago Atitlan

Juan et Juanita IXTETELA

Ouverture d’une boutique cadeaux-mercerie à Santiago Atitlan
Financement de leur mariage

Tomasa PANJOJ

Financement de deux machines à coudre

Marvin LOPEZ

Financement de l’outillage de son atelier

Sebastian PACAJOJ

Financement de son permis de conduire

Atelier de broderies

Création d’un atelier employant de jeunes mamans illétrées

Auxiliaire de pharmacie dans un dispensaire américain, Rosalia AJCABUL rêvait de monter une pharmacie dans son village de Santiago Atitlan. Nous avons étudié cette possibilité avec un Médecin du Monde et signé une charte étique avec Rosalia afin que sa pharmacie profite à toute sa communauté.

« Venta de medicamentos El Sol» a été financée par l’association El Sol pendant 4 ans jusqu’à ce que ce commerce devienne autonome. Aujourd’hui Rosalia vole de ses propres ailes et a même créé un emploi supplémentaire.

Juan et Juanita IXTETELA ont ouvert une boutique de cadeaux, d’habillement pour enfants et de boissons fraîches au marché de Santiago Atitlan. L’association El Sol a contribué à son équipement en vitrines, frigo et fond de stock. Création de 2 emplois.

Nous les avons également aidé à financer leur mariage. La tradition du peuple maya tzutuhil est en effet que le garçon doit bâtir une maison pour sa future épouse et payer le mariage. L’association El Sol a effectué un don pour la construction et pour le repas de mariage car voilà 7 ans que les amoureux se fréquentaient sans pouvoir se marier.

L’association a financé l’achat d’une machine à coudre pour Tomasa PANJOJ, mère célibataire. Elle est ainsi équipée pour fabriquer de l’artisanat et avoir un emploi lui permettant de nourrir sa famille. Ses broderies en laine, non en coton, forment des motifs naïfs typiques de la région du Quiché. Nous faisons du commerce équitable avec elle depuis 12 ans.

Tomasa et son travail de broderie

Deux petites avec les broderies en laine de Tomasa

Nous avons permis à Marvin LOPEZ, tailleur de pierres de jade, de financer l’outillage de son atelier.

Nous avons financé le passage du permis de conduire de Sebastian PACAJOJ, dont par ailleurs nous aidons également la famille, ce qui a débouché sur son embauche comme chauffeur de transport en commun.

Sebastian entouré de sa famille

L’association El Sol a porté la création d’un atelier de broderie dans la région du lac Atitlan, employant de jeunes mamans pauvres, illétrées, qui ne parlent que leur dialecte tzutuhil. Comme ces femmes confectionnent leurs vêtements et ont des « doigts d’or », nous avons eu l’idée de leur faire broder des nappes comportant les motifs de leurs blouses, motifs traditionnels qu’elles connaissent par coeur. C’est Juanita, elle-même Tzutuhil, qui coordonne la fabrication et traduit pour nous.

Ces nappes brodées présentées par l’association sont des pièces uniques d’une grande qualité que nous sommes les seuls au Guatémala à faire fabriquer et à commercialiser. Création de 7 emplois.

Vos Achats nous aident !

En achetant leurs produits de façon équitable, l'association El Sol aide de petits artisans mayas à améliorer leur niveau de vie et vivre décemment de leur travail.

Découvrez nos produits issus du commerce équitable :